Montpellier : Di Meco s'exprime sur l'affaire Trinh-Duc

le
0

Eric Di Meco, ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, s’est exprimé sur la tournure que prenait le rugby. Et ce à l’heure où le traitement réservé par Montpellier à François Trinh-Duc fait parler.

Le rugby ne cesse de se professionnaliser. Et cela dérange... L’aspect sportif et financier est en train de prendre le dessus sur le côté émotionnel, la faute ou grâce au professionnalisme. Dans un entretien accordé au magazine Midi-Olympique, Eric Di Meco s’est confié sur l’affaire Trinh-Duc. « D’après moi, pour tout ce qui concerne les « à côtés », le rugby est en train d’être déshumanisé par le professionnalisme, assure l’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille. On le voit bien avec l’affaire Trinh-Duc. Le résultat prime sur l’aspect humain. » Alors que le football est souvent décrié, Di Meco trouve que le terme des « valeurs du rugby » est bien trop souvent employé. « Le rugby a des côtés très agréables, concède-t-il. Mais je trouve que qu’on utilise trop cette expression. Elle est galvaudée, elle ressemble à un discours de communiquant. Alors, je chambre. » Il défend même le ballon rond et n’écarte pas le fait que le système du rugby se rapproche de celui du football. « On verra ce que feront les clubs de rugby quand un joueur vaudra 10% ou 20% du budget à lui seul. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant