Montpellier boit la tasse à Lyon.

le
0
Montpellier boit la tasse à Lyon.
Montpellier boit la tasse à Lyon.

Emmené par un Yoann Gourcuff en feu, Lyon n'a fait qu'une bouchée de Montpellier à Gerland (5-1). Pourtant, après avoir mené au score, les Lyonnais se sont fait quelques frayeurs.


Lyon - Montpellier
(5-1)

Y. Gourcuff (35'), N. Fekir (37'), Y. Gourcuff (48'), A. Lacazette (82'), S. Malbranque (88') pour Lyon , S. Tiéné (54') pour Montpellier.


Comme la pelouse du stade de la Mosson cette semaine et les défenses de Lille et Lorient les week-end précédents, Montpellier a pris l'eau. L'averse lyonnaise était forte, trop rapide, trop brutale. Deux minutes ont suffi à un trio Lacazette-Fekir-Gourcuff de gala pour faire boire la tasse à Daniel Congré et consort. Yoann Gourcuff, man of the match, s'offre un doublé et Lyon recolle au podium avec un sixième match consécutif sans défaite. Non sans mal car après avoir fait le spectacle pendant une mi-temps, les hommes d'Hubert Fournier se sont mis à bafouiller leur football. Pas de conséquence à l'arrivée, Montpellier a attendu d'encaisser trois buts pour se mettre à jouer. Trop tard. Finalement, ils repartent avec cinq buts dans la musette, soit autant que depuis le début de la saison.
Yoann Gourcuff 2.0
Il court, il accélère, il crochète, il presse, il propose, il décale. Bref, Yoann Gourcuff est assurément un homme nouveau. Allégé d'une partie de son salaire, c'est lui qui, comme face à Lille, tient le trousseau de clés du jeu lyonnais, une nouvelle fois aligné à la pointe haute du losange des Gones. L'ancien bordelais est en forme. Ça les Montpellierains l'ont bien compris et lui collent deux voire trois hommes aux basques. Ce qui n'empêche pas le meneur de jeu lyonnais d'ouvrir le score après la demi-heure de jeu. Toujours en mouvement, à l'affût dans la surface tel un vrai buteur, il propulse un ballon qui traînaît dans les filets (35e) et lance enfin le match. Jusque-là en difficulté face au bloc bien en place de Montpellier, les Lyonnais sont désormais intenables. Dans la foulée, Alexandre Lacazette lance Nabil Fekir en profondeur, lequel double la mise d'un joli lob sur Jourdren (37e). En deux minutes et quatre secondes, la meilleure défense de Ligue 1 vient de s'écrouler.
Quand Lyon se...








...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant