Monti se met en réserve de la République

le
0
Le «Professore» refuse d'être candidat aux législatives mais se dit prêt à diriger le futur gouvernement.

Mario Monti se porte candidat à la présidence du Conseil sans le dire explicitement. Il ne se présentera sur aucune liste électorale, mais se met en réserve de la République et «à la disposition du prochain Parlement».

Le «Professore» n'a nul besoin de se faire élire, étant déjà sénateur à vie. Il ne prendra donc la tête d'aucun parti ni rassemblement centriste lors des élections anticipées des 24 et 25 février 2013. Lors de la conférence de presse intervenue dimanche au lendemain de la démission de son gouvernement et de la dissolution du Parlement, il a présenté un «manifeste» qu'il offre en partage aux partis politiques. Le titre sonne comme un programme de gouvernement: «Changer l'Italie, réformer l'Europe: agenda pour un engagement commun.»«Aux forces qui manifesteront une adhésion convaincue et crédible à cet agenda, je suis prêt à témoigner ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant