Monter sa boîte, un remède au chômage ?

le , mis à jour à 08:39
0
Monter sa boîte, un remède au chômage ?
Monter sa boîte, un remède au chômage ?

Et si, pour s’extraire du chômage, il fallait prendre des risques ? Pour une majorité de Français, la création d’entreprise apparaît en effet comme un bon moyen de trouver un emploi, selon un récent sondage Odoxa (voir ci-contre). Ils n’ont pas tort. D’après la Dares, l’organisme statistique du ministère du Travail, parmi les 18 700 nouveaux bénéficiaires de Nacre (un dispositif d’accompagnement à la création d’entreprise) en 2014, 90 % étaient... demandeurs d’emploi.

 

 

 

Selon le sondage, 72 % de nos compatriotes estiment que simplifier le quotidien des créateurs d’entreprise serait un moyen efficace pour inverser cette courbe avec laquelle François Hollande ferraille depuis le début de son quinquennat. Un quart des Français (25 %) — 55 % des 18-24 ans — affirment d’ailleurs avoir envie de créer leur entreprise, 9 % l’ayant déjà fait ou le faisant actuellement.

 

 

 

Les écoles de commerce dispensent des formations

 

 

 

Au Medef, on applaudit. « L’entreprenariat et l’auto-entreprenariat sont des vecteurs d’emploi durable, insiste un porte-parole de l’organisation patronale. Autre avantage, en cas d’échec : « Les ex-entrepreneurs sont plus débrouillards dans leur recherche d’un travail. » Un enthousiasme qui laisse de côté des problématiques liées au statut d’auto-entrepreneur, très en vogue aujourd’hui, et à sa précarité... Quid en cas d’accident ? De maladie professionnelle ? D’accès à la formation ? Comment se couvrir en cas de perte totale d’activité ?

 

 

 

« Le statut doit évoluer pour couvrir ces nouvelles formes de risques », concède Thibault Lanxade, vice-président du Medef chargé des PME et de l’entreprenariat. Mais il ajoute : « Pour un jeune aujourd’hui, il est plus facile d’être son propre patron que de trouver un patron... » D’ailleurs, un certain nombre d’écoles de commerce dispensent désormais des modules spécifiques sur la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Travail le dimanche: une décision favorable aux Galeries LafayetteParis : des casseurs vandalisent le siège de la CFDTLoi Travail : ça tourne en rond

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant