Montebourg vs Valls, l'avant-match

le
0
Arnaud Montebourg et Manuel Valls, le 8 mai 2013.
Arnaud Montebourg et Manuel Valls, le 8 mai 2013.

Arnaud Montebourg et Manuel Valls se sont déjà affrontés. À l'automne 2011, ils sont candidats à la primaire du PS, dans la catégorie des outsiders. Le premier remporte ce match haut la main. Avec 17 % des voix, Montebourg arrive troisième derrière François Hollande et Martine Aubry. Mais Manuel Valls prend vite sa revanche. Pendant la campagne présidentielle, c'est lui qui occupe le devant de la scène, omniprésent chargé de la communication du candidat François Hollande. Pendant ce temps, Arnaud Montebourg se met en retrait, réclame de faire la tournée des usines. Après l'élection présidentielle, Manuel Valls obtient le ministère de l'Intérieur, quand Arnaud Montebourg récolte celui du Redressement productif, fait sur mesure. Bingo sur toute la ligne pour ces deux ambitieux situés aux extrémités de l'échiquier du PS. Valls, à la droite, profite de son séjour Place Beauvau pour peaufiner une ligne stricte en matière de sécurité et d'immigration. Montebourg, à la gauche, chantre de la démondialisation, se transforme en plus diplomatique mais non moins convaincu défenseur du "made in France". Après Mitterrand-Rocard, Montebourg-Valls ?

Liés par un rêve commun - l'Élysée, donc - qui les poussera un jour à se battre politiquement, Valls et Montebourg ne semblaient pas jusque-là prêts à s'affronter. Chacun dans son couloir semait des petits cailloux. Arnaud Montebourg dans M-Le magazine du Monde, daté du 30 août : "La...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant