Montebourg voit des "progrès" dans le dossier Petroplus

le
2
MONTEBOURG VOIT DES "PROGRÈS" DANS LE DOSSIER PETROPLUS
MONTEBOURG VOIT DES "PROGRÈS" DANS LE DOSSIER PETROPLUS

PETIT-COURONNE, Seine-Maritime (Reuters) - Le dossier de la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime) progresse, a déclaré mercredi Arnaud Montebourg, qui a noté une "amélioration de l'offre" quelques jours avant la décision du tribunal de commerce de Rouen.

Le ministre du Redressement productif s'est rendu sur le site de la raffinerie, qui est en redressement judiciaire depuis le 25 janvier, à la suite du dépôt de bilan de sa société-mère Petroplus, basée en Suisse.

"Le dossier progresse. Nous avons encore quelques jours pour réussir", a-t-il dit devant une grande partie des 550 salariés.

"Nous défendons le projet de reprise parce que le gouvernement ne peut pas le faire lui-même. Il n'en a pas les aptitudes techniques et il n'en a pas les moyens financiers dans cette période de disette budgétaire", a-t-il ajouté.

Le tribunal de commerce, qui avait examiné début septembre les offres de reprise des sociétés Net Oil et Alafandi Petroleum Group (APG), a reporté sa décision au 2 octobre en estimant que des documents administratifs manquaient aux dossiers.

Le site a redémarré la production à la mi-juin, après la signature d'un contrat temporaire avec le groupe Shell, ancien propriétaire du site. D'une durée maximale de six mois, ce contrat arrivera à son terme mi-décembre.

Un autre accord de ce type est en cours de négociation avec l'appui de financiers non européens, a souligné Arnaud Montebourg sans autres précision.

Marc Parrad, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le mercredi 26 sept 2012 à 16:36

    La Fermeture pure et simple..

  • M7361806 le mercredi 26 sept 2012 à 16:23

    gROS BOUFFON