Montebourg, un socialiste compatible

le
0
Montebourg, un socialiste compatible
Montebourg, un socialiste compatible

« Arnaud, avec nous ! » l'avaient acclamé les militants communistes lors de l'édition 2011. Montebourg entendra-t-il à nouveau cette douce musique lorsqu'il sera accueilli à la Fête de l'Huma par Pierre Laurent, tout à l'heure, à 14 heures ? Rien n'est gagné. Mais le candidat à l'élection présidentielle de 2017 a bon espoir. N'est-ce pas le numéro un du PCF, en personne, qui l'a invité ? Ce dernier n'a-t-il pas appelé, il y a quelques jours, à une « candidature unique » à la gauche de François Hollande ? Autant de « signes importants », veut croire l'entourage du Bourguignon, qui mise aussi sur « un rejet de Mélenchon ».

 

Patience et discrétion

 

Langue est prise depuis des mois. « Arnaud Montebourg et Pierre Laurent se parlent directement. Il n'y a pas trente-six intermédiaires », fait valoir un proche du premier. Pas de fanfaronnades, toutefois. « C'est une affaire qui n'est pas pliée. Ni dans un sens ni dans l'autre », tempère ainsi un autre soutien de Montebourg. Patience et discrétion, donc. Problème pour Montebourg, locataire de Bercy durant... la moitié d'un quinquennat honni par les communistes, le PCF ne veut pas entendre parler de la primaire PS. D'où les incertitudes sur sa participation à la compétition interne. C'est la conclusion qu'en tire un socialiste : « Je pense qu'il a un deal avec les communistes. Et que s'il va à la primaire, son deal explose. »

 

« Ce qui les terrifie, c'est la perspective que Hollande soit élu », juge-t-on dans l'équipe Montebourg. « Les communistes sont particulièrement pressants depuis que sont sortis les sondages récents », glisse un partisan de l'ancien ministre, faisant mine d'ignorer que, selon ces mêmes enquêtes, Jean-Luc Mélenchon aussi concurrence sérieusement François Hollande... « Mélenchon, il essaie de se radoucir. Il fait le coup du quinoa pour montrer qu'il est gentil, mais ça fait des années qu'il est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant