Montebourg s'attaque au « racket » du crédit impôt pour l'emploi

le
0
Redoublant d'imagination, certains directeurs des achats de grandes entreprises sont tentés d'exiger que les 4 % que la PME va recevoir au titre du CICE se traduisent par une baisse de prix de 2 à 2,5 %.

Arnaud Montebourg est décidé à traquer les grands groupes qui sont prêts à tout pour faire baisser les prix de leurs fournisseurs PME. Le ministre du Redressement productif a promis lundi de décrocher son téléphone pour appeler les dirigeants des grandes entreprises qui pratiquent «le racket» au crédit impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), la mesure phare du pacte de compétitivité annoncé en novembre par le gouvernement qui doit permettre de réduire le coût de la masse salariale des entreprises en dessous de 2,5 smics de 4 % en 2014 puis de 6 % en 2015. Redoublant d'imagination, certains directeurs des achats de grandes entreprises sont en effet tentés d'exiger que les 4 % que la PME va recevoir au titre du CICE se traduisent par une baisse de prix ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant