Montebourg ne veut pas travailler avec Lazard

le
0
Le ministre du Redressement productif, qui avait été soupçonné de conflit d'intérêts après le choix par Bercy de la banque Lazard comme conseil, dit avoir donné des instructions à l'Agence de participations de l'Etat pour que la situation ne se reproduise pas.

La banque Lazard sera dorénavant privée des marchés touchant de près ou de loin au ministère du Redressement productif. Interviewé par Mediapart, Arnaud Montebourg a assuré avoir pris des dispositions pour «ne plus paraître en situation de conflit d'intérêt».

A la fin du mois d'août, Le Nouvel Observateur avait révélé le choix par Bercy de la banque Lazard comme conseil pour la création de la banque publique d'investissement. L'hebdomadaire notait qu' «au moment où Matthieu Pigasse (NDLR: le président de la banque Lazard) obtenait ce mandat, il nommait Audrey Pulvar, la compagne d'Arnaud Montebourg, à la tête du magazine Les Inrockuptibles, dont il est propriétaire à titre privé». Arnaud Montebourg avait fustigé des «informations fausses et des rumeurs désobligeantes», et regretté le choix du ministre de l'Economie, Pierre Moscovici. L'appel d'offres remporté par la banque Lazard ayant déjà été notifié, la mission sera cependant maintenue, a précisü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant