Montebourg juge le plan social d'Alcatel «excessif»

le
0
Le ministre du Redressement productif a condamné vivement le plan de restructuration du groupe Alcatel-Lucent, et invite son président à le «réduire». » Alcatel-Lucent va supprimer 10.000 postes dans le monde

Trouver un compromis «entre les intérêts de la survie de l'entreprise et les intérêts de la France.» Voilà ce que préconise le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg après l'annonce du vaste plan social au groupe Alcatel-Lucent. Le groupe franco-américain a confirmé son intention de réduire ses effectifs mondiaux de 10.000 postes, dans le but d'économiser un milliard d'euros d'ici 2015. En France, 900 emplois sont menacés, et deux sites menacés de fermeture.

«L'impact en France du plan de restructuration d'Alcatel-Lucent est excessif, même si l'équipementier télécoms est menacé dans son existence même», a réagi mardi Arnaud Montebourg. «Nous avons reçu le président d'Alcatel, nous lui avons dit que la première des choses était que...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant