Montebourg joue les équilibristes sur l'Europe

le
0
Lors d'un débat avec les responsables de la Gauche populaire à l'Assemblée nationale, Arnaud Montebourg a fait siennes les positions de Hollande, convenant qu'«il faut sortir l'Europe de sa langueur.»

Une vraie surprise. Beaucoup pensaient qu'Arnaud Montebourg allait s'illustrer mardi soir, au cours d'une réunion pilotée par la Gauche populaire à l'Assemblée nationale. Au programme, «la» question qui fissure le PS: «une Europe au service de la croissance et de l'emploi, quelle feuille de route?».

Contre toute attente, Arnaud Montebourg n'a pas joint sa voix à ceux qui réclament un changement de cap de la politique européenne et invitent François Hollande à s'opposer à l'«austérité» imposée par la chancelière Angela Merkel. Certes, Montebourg a fait valoir que «le résultat n'est pas là» et «qu'il faut intensifier nos efforts». Mais il n'est pas allé plus loin dans la critique. Au contraire, il a fait siennes les positions de Hollande, convenant qu'«il fa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant