Montebourg : «Il faut tourner la page d'un ordre ancien»

le
0
INTERVIEW - Candidat à la primaire, le député socialiste de Saône-et-Loire ne veut pas d'une compétition qui ne tournerait qu'autour des «questions personnelles».

Le Figaro Magazine La candidature de Martine Aubry est-elle de nature à changer la donne de la primaire socialiste ?

Arnaud Montebourg - Sa candidature est logique, tout comme celle de François Hollande. Toutes deuxsont légitimes. Ils ont été l'un et l'autre premier secrétaire du PS. Mais ce sont deux candidatures parfaitement identiques. Ils ont dirigé le parti ensemble, n'ont jamais marqué de désaccord l'un vis-à-vis de l'autre. Ils devraient se mettre d'accord sur une seule candidature, parce qu'ils représentent la vision sociale-démocrate traditionnelle du Parti socialiste.

Il y aurait donc une candidature de trop ?

Je ne dirais pas de trop, parce que les candidatures sont libres et que je ne souhaite pas les restreindre. Mais la primaire doit être un débat d'orientation.Onne peut pas faire une primaire avec des questions personnelles. Il faut donc de la cohérence politique dans celle-ci.

Vous craignez qu'en présence de projets similaires la primaire ne ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant