Montebourg en guerre contre les Verts

le
0
Localement et sur le fond, le député de Saône-et-Loire assume son désaccord avec les écolos.

Il ne veut plus en parler. Arnaud Montebourg préfère se taire, pour débrancher la machine à polémique qu'il a rallumée cette semaine par ses déclarations va-t-en-guerre contre les Verts. «Stop it», dit-il. Mais pour l'équipe de François Hollande, c'est déjà trop tard: c'est une petite polémique de plus, venue perturber la campagne. Un «petit» sujet, relativise-t-on.

Que s'est-il passé? Lundi, dans Les Échos, Arnaud Montebourg, souligne, en réponse à une question, sa critique de l'accord passé entre le PS et les Verts. «Cet accord se trompe de cible», estime-t-il en jugeant que l'urgence, c'était la sortie du pétrole plus que du nucléaire. Dont acte. Mais il ne va pas s'arrêter là.

«Ça ne me gênerait pas d'être exclu du PS»

Mercredi, il confie au journaliste de RTL Jean-Michel Aphatie qu'il n'est pas «solidaire» de l'accord. Pire, le PS ne le serait pas non plus. Selon lui: «Nous ne le ferons pas», explique-t-il au journaliste. Il s'en prend directement

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant