Montebourg condamné, Ayrault lui réaffirme sa confiance

le
0
ARNAUD MONTEBOURG CONDAMNÉ POUR ATTEINTE À LA PRÉSOMPTION D'INNOCENCE DE JEAN-NOËL GUÉRINI
ARNAUD MONTEBOURG CONDAMNÉ POUR ATTEINTE À LA PRÉSOMPTION D'INNOCENCE DE JEAN-NOËL GUÉRINI

PARIS (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a réaffirmé lundi toute sa confiance à son ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, condamné pour avoir porté atteinte à la présomption d'innocence du sénateur socialiste Jean-Noël Guérini.

En marge d'un déplacement à Clermont-Ferrand, le Premier ministre a dit ne pas croire que cette "simple étape judiciaire" soit "un motif de démission". "J'ai toute confiance pour qu'Arnaud Montebourg continue d'exercer sa mission au sein du gouvernement", a-t-il dit aux journalistes.

Arnaud Montebourg, dépossédé de la gestion du dossier de l'aciérie d'ArcelorMittal à Florange par Jean-Marc Ayrault, s'est rabiboché la semaine dernière lors d'un déjeuner avec le Premier ministre, auquel il reprochait de l'avoir désavoué.

Il a été condamné lundi à verser 2.000 euros de dommages et intérêts à Jean-Noël Guérini, le responsable de la fédération du Parti socialiste des Bouches-du-Rhône mis en examen dans une affaire de marchés publics.

Dans un interview au quotidien La Provence, en 2011, Arnaud Montebourg dénonçait la distribution de logements et des "pressions pour obtenir certains marchés".

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant