Montebourg, candidat aux primaires contre «les gestionnaires»

le
0
L'élu bourguignon a tenu un meeting samedi dans son fief de Frangy-en-Bresse, où il a solennellement annoncé sa candidature à la présidence de la République

Il y a mis les formes. Arnaud Montebourg a choisi sa terre, celle de Frangy-en-Bresse, «que beaucoup déjà surnomment Frangy en France», pour déclarer ses ambitions avec le plus de solennité possible. «Depuis ce petit coin de Bourgogne qui est le mien, qui est le vôtre, je suis venu vous annoncer ma candidature à la présidence de la République», a-t-il lancé samedi. Depuis plusieurs jours, il ne le cachait plus. Le député de Saône-et-Loire est le deuxième socialiste, après le député maire d'Evry Manuel Valls, à avoir affiché aussi clairement ses intentions. Dans la petite salle des fêtes du village, les militants venus l'entendre applaudissent à tout rompre. Après avoir cherché la voie derrière plusieurs leaders différents, Arnaud Montebourg a décidé de défendre seul ses idées.

L'ouverture des primaires de désignation du candidat du PS n'aura lieu qu'en juin 2011 mais pour Arnaud Montebourg, les Français cherchent déjà «une manière de tourner la page

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant