Monte Paschi: la descente aux enfers de la plus vieille banque du monde

le
0
La découverte de pertes de trading de BMPS se mue en scandale politique, quelques semaines avant les prochaines élections parlementaires.

Il n'aura fallu que quelques jours pour ruiner les cinq siècles de vénérable réputation de Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS). Au c½ur d'un scandale financier aux teintes très politiques, la plus ancienne banque du monde pourrait à terme perdre son indépendance. L'institution toscane est menacée par la découverte de pertes de trading de plusieurs centaines de millions d'euros. Les positions à l'origine de ces pertes, révélées par la presse italienne la semaine dernière, ont été prises entre 2008 et 2009. Les nouveaux dirigeants de BPMS auraient «trouvé» ces contrats de dérivés explosifs fin 2012 en passant les comptes de la banque à la paille de fer.

Le silence de la direction précédente de la banque, de ses régulateurs ou des politiques qui ont donné leur feu vert à un premier sauvetage public de l'institutio...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant