Monte Paschi-Bénéfice en 2015 grâce à une plus-value exceptionnelle

le
0
    MILAN, 28 janvier (Reuters) - La banque italienne en 
difficulté Banca Monte dei Paschi di Siena  BMPS.MI  a réalisé 
un bénéfice annuel pour la première fois en cinq ans, à la 
faveur d'une modification de la façon de prendre en compte une 
opération sur produits dérivés. 
    La banque toscane, qui a avancé la publication de ses 
résultats d'une semaine pour rassurer les investisseurs à la 
suite d'un courant massif de ventes du titre en Bourse, a fini 
l'année 2015 sur un bénéfice net de 390 millions d'euros. 
    Cette bonne performance est liée à une plus-value de 500 
millions d'euros dégagée du retraitement, demandé par la Consob, 
du contrat de dérivés "Alexandria", liquidé depuis.   
    Sans cette plus-value, et en prenant en compte certains 
éléments exceptionnels comme la contribution de la banque au 
sauvetage de quatre établissement de plus petite taille, Monte 
Paschi aurait annoncé une perte nette de 110 millions. 
     La banque précise que ses stocks de créances douteuses ont 
baissé, en valeur brute comme en valeur nette, au quatrième 
trimestre. Le montant brut de ses dettes a baissé de 0,6 
milliards d'euros, bien qu'il inclut un portefeuille d'un 
milliard d'euros de prêts non-performants bouclé en décembre. 
    Monte Paschi dit que sa position en matière de liquidités 
est "largement positive". 
    Le financement direct a atteint 119,3 milliards d'euros, en 
baisse de 3,6 milliards par rapport à fin 2014, a précisé la 
banque, qui ajoute que cela s'explique essentiellement par une 
baisse des mises en pension auprès d'institutionnels. Ses 
comptes courants et ses dépôts sont en hausse de 7% sur fin 
2014. 
    La banque, qui a perdu plus de 40% de sa valeur depuis fin 
2015 et a encore cédé jeudi 7,88%. 
 
 (Silvia Aloisi, Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Patrick Vignal) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant