Monte dei Paschi prépare une augmentation de capital de 5 mds -source

le
0
 (Actualisé avec les propos sur l'hypothèse de liquidation, 
contexte) 
    MILAN, 26 juillet (Reuters) - Banca Monte dei Paschi di 
Siena  BMPS.MI  prépare une augmentation de capital de cinq 
milliards d'euros dans le cadre de ses efforts pour redresser 
son bilan, a dit mardi une source proche du dossier. 
    La troisième banque italienne cherche à réunir un syndicat 
bancaire pour garantir la levée de fonds d'ici vendredi, a 
précisé cette source. 
    La banque toscane attend le feu vert de la Banque centrale 
européenne (BCE) à l'augmentation de capital et à d'autres 
mesures visant à rétablir sa situation financière, a-t-elle 
ajouté. 
    Monte dei Paschi n'a pas souhaité commenter ces 
informations. 
    Les observateurs s'attendent à ce que la banque, fragilisée 
par une montagne de créances douteuses, ne passe pas les tests 
de résistance organisés en Europe par la BCE et dont les 
résultats seront publiés vendredi soir. 
    Un haut fonctionnaire de l'Union européenne (UE) a dit que 
les autorités européennes préparaient des plans d'urgence dans 
le cas d'une liquidation de la banque italienne si les tests 
étaient effectivement ratés et si aucun soutien, privé ou 
public, ne se manifestait. 
    "Nous redoutons les répercussions d'un éventuel résultat 
négatif au test, surtout pour Monte Paschi", a dit le haut 
fonctionnaire. "Par mesure de précaution, nous nous préparons à 
l'éventuelle et première liquidation d'une banque sous la 
houlette du Conseil de résolution unique (CRU)". 
    Le CRU est un organisme de l'UE qui fut créé en réponse à la 
crise financière de 2008 et dont la tâche est de traiter les 
dossiers des banques en difficulté.  
    Le haut fonctionnaire a ajouté que pour l'heure la 
liquidation, ou "résolution", de la banque n'était qu'une pure 
hypothèse.  
    Un autre haut fonctionnaire, du gouvernement italien cette 
fois-ci, a catégoriquement exclu cette hypothèse. "La 
possibilité que Monte dei Paschi entre en procédure de 
liquidation est hors de question", a-t-il dit. 
    Yoram Gutgeld, conseiller économique du président du Conseil 
Matteo Renzi, a dit de son côté avoir bon espoir que Monte dei 
Paschi trouve son salut sur les marchés. 
    "Nous visons une solution par le marché. Cet objectif, 
atteignable selon nous, passerait par un allègement des créances 
en souffrance dans une première phase, suivie d'une 
recapitalisation dans une seconde phase", a-t-il dit. "J'espère 
qu'une intervention publique ne sera pas nécessaire." 
    Une telle intervention de la puissance publique supposerait 
sans doute de mettre à contribution les actionnaires et 
créanciers obligataires de l'établissement, un sujet 
politiquement très sensible en Italie où une bonne partie des 
emprunts des banques ont été souscrits par des particuliers. 
    La liquidation d'une banque est déclenchée par le CRU après 
que la BCE a évalué ses besoins de fonds propres. Cette 
évaluation ne sera sans doute pas faite le week-end suivant les 
"stress tests" mais elle pourrait l'être peu après pour éviter 
toute turbulence sur les marchés. 
    Suivant le droit européen, une fois la procédure enclenchée, 
la liquidation serait prononcée durant un week-end, lorsque les 
marchés financiers sont fermés.     
     
 
 (Paola Arosio et Giuseppe Fonte, Francesco Guarascio, Véronique 
Tison et Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant