Monte dei Paschi : la Banque d'Italie se défend

le
0
La banque centrale italienne réfute les accusations de négligence dans sa surveillance.

Menacée par un scandale qui pourrait entacher sa réputation, la Banque d'Italie s'est attachée à réfuter point par point les accusations de négligence de sa part dans le contrôle de la banque Monte dei Paschi (MPS) de Sienne.

La troisième banque du pays, qui fait actuellement l'objet d'un sauvetage d'État, est accusée d'avoir masqué l'ampleur de ses pertes sur les emprunts toxiques, lors de la crise des subprime. Dans un long document officiel publié hier, la banque centrale italienne détaille toutes les actions entreprises depuis 2008 pour contrôler les opérations de MPS, en tant que régulateur bancaire.

C'est ainsi que dès avril 2011, au terme d'une seconde inspection, elle a elle-même saisi le parquet de Sienne, soupçonnant des fraudes. Et le 15 novembre de la même année, son directoire avait convoqué les principaux dirigeants de la banque siennoise pour exi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant