Monte dei Paschi espère assurer son renflouement avant Noël

le , mis à jour à 19:01
1
 (Actualisé avec citations, contexte, cours de clôture) 
    par Silvia Aloisi et Paola Arosio 
    MILAN, 25 octobre (Reuters) - Banca Monte dei Paschi di 
Siena  BMPS.MI  a annoncé mardi un plan de redressement incluant 
la suppression d'un poste sur dix, la fermeture de centaines 
d'agences et d'importantes cessions d'actifs pour tenter 
d'assurer le succès d'une augmentation de capital de cinq 
milliards d'euros, dont l'enjeu dépasse son seul avenir et 
pourrait affecter l'ensemble du secteur bancaire italien. 
    Le plan présenté par l'administrateur délégué Marco Morelli 
prévoit à la fois une conversion de dettes en actions et une 
augmentation de capital qui pourrait être lancée immédiatement 
après le référendum constitutionnel italien du 4 décembre.  
    Elaboré avec le concours des banques Mediobanca et JPMorgan, 
le plan inclut également le transfert de 28 milliards d'euros de 
créances à un véhicule ad hoc, à un prix inférieur à leur valeur 
comptable.  
    "Idéalement, l'augmentation de capital devrait débuter dans 
les sept ou huit premiers jours de décembre, en fonction des 
conditions de marché", a dit Marco Morelli.  
    La remise sur pied de Monte dei Paschi est le premier 
objectif du gouvernement italien soucieux d'assainir un secteur 
bancaire qui ploie sous 360 milliards d'euros de créances 
douteuses et irrécouvrables. 
    Si la troisième banque italienne parvient à lancer son 
augmentation de capital avant la trêve des fêtes de fin d'année, 
elle pourra disposer d'un avantage sur les autres banques 
européennes susceptibles de solliciter les investisseurs, comme 
sa compatriote UniCredit  CRDI.MI  ou l'allemande Deutsche Bank 
 DBKGn.DE . 
    Monte dei Paschi, qui avait donné les grandes lignes de son 
plan de renflouement fin juillet, après avoir été lanterne rouge 
des tests de résistance européens, a eu bien du mal à faire 
accepter aux investisseurs une troisième recapitalisation en 
trois ans. 
    La tâche s'est compliquée avec l'approche du référendum 
constitutionnel du 4 décembre, sur lequel le président du 
Conseil Matteo Renzi pourrait jouer son avenir. 
     
    L'ACTION A RECHUTÉ DE 15% 
    Marco Morelli, nommé en septembre après le limogeage de son 
prédécesseur, a clairement dit qu'il n'y avait pas d'autre 
solution que l'augmentation de capital et il a reconnu que même 
s'il avait été approché par des investisseurs potentiels, il 
n'avait à ce jour reçu aucune proposition "solide, complète et 
ferme". 
    A propos de l'opération de conversion de dettes, le 
directeur financier du groupe, Francesco Mele, a précisé qu'elle 
porterait sur les cinq milliards d'euros de dettes subordonnées 
de la banque, dont les détenteurs ont "plus qu'intérêt" selon 
lui à soutenir le plan.  
    Le projet concernera aussi les créanciers individuels, dont 
les avoir en dettes subordonnées sont estimés à deux milliards 
d'euros environ.  
    Monte dei Paschi doit aussi supprimer 2.600 emplois et 
fermer 500 agences, dans le but de réaliser à l'horizon 2019 un 
bénéfice net de 1,1 milliard d'euros et de dégager un solide 
ratio de capital CET 1 de 13,5% contre 11% environ prévu cette 
année. 
    Mais dans l'intervalle, la banque prévoit de terminer 
l'année 2016 sur une perte de 4,8 milliards d'euros imputable à 
une augmentation des provisions sur créances. Ses pertes depuis 
2011 représenteraient alors une vingtaine de milliards d'euros. 
    Au vu de ce contexte, Marco Morelli a précisé que la banque 
comptait passer le dividende pour le moment. 
    Les actionnaires devront se prononcer sur le plan le 24 
novembre. 
    En Bourse, l'action Monte dei Paschi, qui avait fortement 
progressé depuis une semaine, gagnait 20% en début de séance 
mardi mais elle est ensuite passée dans le rouge pour finir la 
journée en repli de 15%. 
    Elle a perdu 75% de sa valeur depuis le début de l'année. 
 
 (Avec Giulia Secreti, Wilfrid Exbrayat et Marc Angrand pour le 
service français, édité par Juliette Rouillon) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cidem il y a un mois

    Et cette fois, c'est juré : c'est la dernière AC