Monte-Carlo : Simon " arrive à la limite avant Ferrer "

le
0
Bien que déçu par sa nouvelle élimination contre David Ferrer ce jeudi, Gilles Simon préférait se satisfaire des progrès entrevus dans le jeu face à l'ogre espagnol. Pour une rentrée sur terre, le Français s'est montré plutôt enthousiaste.

Gilles Simon-David Ferrer : un nouveau classique du circuit ATP. Désormais habitués à se rencontrer, les deux hommes se connaissent par cœur. Ce qui nous donne à chaque fois ou presque des duels très équilibrés entre deux marathoniens du fond de court. Mais encore une fois, c’est l’Espagnol qui a eu le dernier mot (6-2, 6-7, 6-1). « Ça jouait très bien mais il a été meilleur. Avant, il était beaucoup plus fort que moi. Maintenant, je me rapproche juste un peu. J’arrive à l’emmener presque à la limite, mais j’arrive à la limite avant lui… Tu as parfois l’impression qu’il est moins bien, mais ça repart après le changement de côté », a soufflé un Simon un brin dépité à l’AFP.

Sorti en huitièmes de finale son premier tournoi sur terre, le numéro un tricolore est tout de même satisfait de sa semaine sur le Rocher. « Ca reste un bon premier tournoi sur terre battue. Les coups étaient là. » Seul Gaël Monfils reste en lice côté français en quarts de finale à Monte-Carlo.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant