Montagne en scène : l'aventure et le 7e art pour s'évader

le
0
Extrait du film Degress North avec le triple champion du monde de freeride, Xavier Delerue, une des production diffusées au salon Montagne en scène.
Extrait du film Degress North avec le triple champion du monde de freeride, Xavier Delerue, une des production diffusées au salon Montagne en scène.

« Il faut continuer à vivre, à sortir. » Au Palais des congrès ce lundi soir, des centaines de Parisiens ont suivi la recommandation à la lettre. Pour de nombreux fans, il était hors de question de rater la troisième édition de « Montagne en scène », un festival de cinéma dédié aux films ayant pour décor la montagne. Avant que les films soient projetés, on capte des sourires, des discussions animées : ce festival offre un bon remède pour lutter contre la morosité et la tristesse, quatre jours après les attentats meurtriers qui ont frappé la capitale. Au total, environ 4 000 personnes ont répondu présent.

  

« Amener la montagne à Lille, à Nantes, à Bordeaux »

« La soirée a été autorisée par la préfecture, mais la question se posait de la maintenir ou non, explique Cyril Salomon, l'un des fondateurs du festival. « Depuis le début du week-end, de nombreux spectateurs nous encourageaient sur les réseaux sociaux à la faire ». À quelques minutes du début de la soirée, les organisateurs semblent tendus, mais la salle n'en finit plus de se remplir.

Quelques mots sont échangés sur scène avant que la lumière soit éteinte et que les esprits commencent à s'évader et à quitter le tumulte de ces derniers jours. Au programme : des films saisissants avec la montagne pour toile de fond et des aventuriers au premier plan. Manon Grimwood, cofondatrice du festival,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant