Mont-Saint-Michel : un nouveau pont pour la Merveille

le
0
Mont-Saint-Michel : un nouveau pont pour la Merveille
Mont-Saint-Michel : un nouveau pont pour la Merveille

Le Mont-Saint-Michel (Manche), inscrit au patrimoine de l'Unesco en 1979, vient de s'offrir un nouveau pont-passerelle. L'ouverture aux piétons mardi, de cette promenade en bois de chêne marque une étape décisive dans le rétablissement du caractère maritime de la Merveille. Le chantier aura duré dix ans et devrait s'achever l'année prochaine.

Ce pont-passerelle vient remplacer la digue-route qui avait été installée en 1878-1879. Au fur et à mesure des années, le sable s'était entassé autour de ce chemin, et le Mont-Saint Michel avait perdu son caractère maritime. La construction de ce pont débutée en 2011, devrait permettre à la Merveille de redevenir une île.

Les visiteurs découvrent le nouveau pont

C'est peu avant 14h30 mardi que les premiers visiteurs ont pu fouler le tout nouveau pont de 760 mètres, conduisant au pied du Mont et décrivant une élégante courbe.

«Une bonne surprise», pour Josiane et Michel Robert, venus de Cabourg (Calvados) avec leurs deux petits-enfants et surpris par l'avancée des travaux : «Ca fait des années qu'on en parle, c'est fait, c'est bien !»

André Forget, 75 ans, venu en habitué à vélo, est un des premiers à avoir profité de ce pont-passerelle, de 11 mètres de large, dont 4,50 mètres réservés aux piétons. «Avec de belles marées comme en début d'année, à l'intérieur du Mont, l'eau est montée jusqu'à la cinquième marche, une chose que je n'avais jamais vue !, raconte-t-il. «Quand la digue sera entièrement supprimée, ce sera merveilleux.»

«Une première étape importante»

«C'est une première étape importante, un rendez-vous fixé de longue date après la réalisation du barrage (sur le fleuve Couesnon) en 2009 dans le grand projet de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel», s'est félicité Laurent Beauvais, président du syndicat mixte de la Baie du Mont-Saint-Michel, en charge de son aménagement.

Les véhicules - navettes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant