Mont-Saint-Michel : employés et touristes agacés par les aménagements

le
0
La gestion des parkings et navettes par Transdev est vivement contestée. Alors que les grèves se multiplient, la société menace de faire appel à la justice.

Depuis lundi dernier, la colère gronde au Mont-Saint-Michel. Plusieurs manifestations d'employés ont eu lieu sur le site. En cause: la gestion du transport mise en place par Transdev dans le cadre du projet de désensablement du mont. Les manifestants, qui promettent de reprendre les actions lundi après la pause du week-end, contestent un avenant au contrat, entériné par le syndicat mixte de collectivités locales le 3 juin dernier, qui fixe les prix du parking en journée à 12 euros contre 8,50 euros jusqu'ici. Une hausse qui risque de décourager les touristes. Eric Vannier, maire du Mont-Saint-Michel, estime le bénéfice dégagé par le gestionnaire des transports à 30 millions d'euros sur huit ans. Ce qui vaut désormais à Transdev le surnom de «fossoyeur du mont»...

La société affirme dans un commun...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant