"Monsieur Duflot" tacle Valls

le
0
Cécile Duflot et son compagnon, Xavier Cantat, sur le perron de l'Élysée.
Cécile Duflot et son compagnon, Xavier Cantat, sur le perron de l'Élysée.

Il n'a pas apprécié une phrase du ministre de l'Intérieur lors des questions au gouvernement mardi. À un député UMP qui l'interrogeait sur son projet de faciliter le droit à la naturalisation, l'occupant de la Place Beauvau a répondu : "Nous pensons qu'être français, c'est une fierté, c'est une chance pour le pays, c'est une chance pour la République, c'est une chance pour la France." Xavier Cantat n'est pas de cet avis. Sur Twitter, il dénonce une "phrase qui n'a aucun sens".Une prise de position qui suscite rapidement une vague de réactions indignées. "Vous, par contre, vous avez un 7e sens : le sens du tweet inutile", lui répond un internaute. Plusieurs twittos reprochent à l'adjoint au maire de Villeneuve-Saint-Georges un conflit d'intérêts. "Votre compagne est ministre et vous crachez dans la soupe ! C'est une course au buzz qui vous rend méprisable et lamentable", attaque un twittos. D'autres évoquent même Bertrand Cantat, le frère de l'élu. "Comme quoi on peut être frère de, mari de et être personne... #bouffon #pathétique".14 juillet

Ce n'est pas la première fois que Xavier Cantat place Cécile Duflot dans une situation délicate. Le 14 juillet dernier, il avait déclenché un tollé en désertant le défilé militaire. Il s'était dit "fier que la chaise à [son] nom reste vide au défilé de bottes des Champs-Élysées". Ce tweet avait été précédé d'autres messages antimilitaristes : "Aujourd'hui traditionnel défilé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant