Monsanto va rejeter l'offre de Bayer, espère un prix plus élevé-sces

le
0
 (Actualisé avec précisions, contexte) 
    NEW YORK, 24 mai (Reuters) - Monsanto  MON.N  va rejeter 
l'offre de rachat de 62 milliards de dollars (55,63 milliards 
d'euros) de l'allemand Bayer  BAYGn.DE  et va chercher à obtenir 
un prix plus élevé, a-t-on appris mardi de deux sources proches 
des débats internes au groupe américain. 
    Monsanto, numéro un mondial des semences, considère qu'une 
telle opération présente une logique industrielle et serait 
approuvée par les autorités de la concurrence, ont ajouté ces 
sources, ce qui laisse la porte ouverte à des négociations. 
    Il reviendrait alors à Bayer de relever ou non son offre 
alors que certains actionnaires du géant allemand de la chimie 
et de la pharmacie la jugent déjà trop élevée à 122 dollars par 
action.   
    Bayer pourrait aussi renoncer ou lancer une offre hostile. 
    L'action Monsanto gagnait 1,86% à 107,97 dollars à 16h30 GMT 
à Wall Street, ce qui reste assez éloigné du montant proposé par 
Bayer et traduit un certain scepticisme des investisseurs quant 
aux chances de succès de l'opération. 
    Le titre Bayer a réduit ses gains à Francfort avec les 
informations de Reuters et il a fini en hausse de 3,23% à 87,15 
euros, après être être monté en cours de séance à quasiment 88 
euros. 
    Aucun des deux groupes n'a souhaité s'exprimer sur le sujet 
mardi. 
    On ignore à quel prix Monsanto accepterait de se vendre. 
    Le groupe de Saint-Louis, dans le Missouri, a confiance dans 
sa stratégie autonome et estime que ses actionnaires méritent 
une meilleure offre, ont dit les sources. 
 
 (Greg Roumelioutis; Bertrand Boucey pour le service français, 
édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant