Monsanto renonce à Syngenta après un nouveau refus de son offre

le , mis à jour à 18:05
0
MONSANTO RENONCE À ACQUÉRIR SYNGENTA
MONSANTO RENONCE À ACQUÉRIR SYNGENTA

ZURICH (Reuters) - L'américain Monsanto a annoncé mercredi renoncer à acquérir Syngenta après que le groupe suisse a rejeté une nouvelle offre améliorée émanant du numéro un mondial des semences.

Monsanto, le numéro un mondial des semences, a précisé qu'il restait convaincu du potentiel d'un rapprochement entre les deux groupes mais qu'il allait se concentrer sur son coeur d'activité et sur ses objectifs de croissance à long terme.

Syngenta, leader mondial de l'agrochimie, présent dans les semences et les pesticides, a repoussé une offre améliorée de Monsanto, après avoir déjà décliné une première offre en avril.

Le groupe américain a annoncé mercredi dans un communiqué avoir soumis le 18 août une offre améliorée sur le groupe suisse à 470 francs suisses par action contre 449 francs précédemment, soit un montant total d'environ 47 milliards de dollars (40,8 milliards d'euros), confirmant ainsi une information diffusée lundi par les agences Reuters et Bloomberg.

Pour tenter de vaincre les réticences de sa cible, Monsanto avait assorti cette proposition d'un relèvement de la part payable en numéraire, à 245 francs par action.

Dans cette nouvelle proposition, le groupe américain avait également porté l'indemnité de rupture à trois milliards de dollars, soit un milliard supplémentaire, au cas où les autorités de la concurrence bloqueraient ce rapprochement.

Mais Monsanto a annoncé dans le même temps que Syngenta continuait à rejeter ses avances et qu'il jetait l'éponge.

"En l'absence d'élément permettant de compter sur engagement constructif de Syngenta, Monsanto va continuer à se concentrer sur ses opportunités de croissance dans son activité de base(...)", a déclaré la société dans son communiqué.

Syngenta s'est refusée tout commentaire dans l'immédiat.

Le titre du groupe suisse a perdu 18,19% à 309,90 francs suisses en Bourse de Zurich, tandis que Monsanto progressait de 7,9% à ce stade à Wall Street en réaction à cette annonce.

Le titre du concurrent allemand de Syngenta, K+S, qui a lui aussi rejeté les offres du canadien Potash Corp of Saskatchewan, a effacé ses gains après l'annonce, pour afficher une perte de 2,03% en clôture.

(Carey Gillam et Mike Shields, Myriam Rivet pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant