Monopoly: quand la rue de la Paix cède sa place à Coca-Cola

le
0
Dans ce nouveau Monopoly plus rythmé, baptisé «Empire», le joueur devra racheter «les plus grandes marques au monde» pour bâtir son empire.

Les enfants d'aujourd'hui n'ont plus la patience de leurs aînés. Monopoly, le jeu de société légendaire édité par Hasbro revient dans une nouvelle version plus rythmée dont les parties ne devraient pas excéder les 30 minutes. Une rumeur, démentie par l'éditeur du jeu, voulait même que la case prison ait disparu pour accélérer le rythme. «Aujourd'hui, les jeux de société cherchent à favoriser la multiplication des parties, plutôt qu'une seule longue partie qui demanderait trop d'attention», explique Sarah Labelle, enseignante-chercheuse en sciences de l'information et de la communication à l'université Paris 13. «Pour mobiliser l'attention du joueur en permanence, on va favoriser son implication gestuelle voire corporelle afin que l'aléa ne dépende pas seulement du dé, mais aussi de ses réflexes.» On retrouve ici l'influen...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant