Monflanquin: l'escroc aidé par un infirme

le
0
Créateur d'une fondation fantôme, Jacques Gonzalez, 64 ans, a aidé le gourou Thilly à dépouiller la famille Védrines.

Deux événements considérables marquent l'année 1999. D'une part, un médecin radié et un ancien importateur d'automobiles créent une fondation humanitaire, Blue Light (lumière bleue). D'autre part, Thierry Tilly, qui vient de rencontrer l'importateur, s'introduit dans la famille Védrines, au château de Monflanquin. Dix ans plus tard, M. Tilly est arrêté en Suisse, Blue Light n'a pas construit le moindre dispensaire en Afrique, les Védrines n'ont plus un sou.

L'ex-importateur, président de la fondation, se nomme Jacques Gonzalez. Il est âgé de 64 ans, se déplace en fauteuil roulant, affiche le teint grisâtre des malades et des détenus. Interpellé en 2010, il est actuellement sous contrôle judiciaire en raison de son état de santé. Cet homme à la biographie évanescente explique pourquoi le nom de Blue Light a été retenu: «C'est sympathique et joli.» Puis, il présente sa conception de l'humanitaire: gagner beaucoup d'argent, le placer et, avec les intérêts,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant