Monflanquin : dix ans requis contre Tilly

le
0
Le procureur a dénoncé jeudi «un menteur, un vantard, un imposteur».

De notre envoyé spécial à Bordeaux

C'est un réquisitoire raisonné qui traduit une sourde exaspération: le procureur a requis jeudi, devant le tribunal de Bordeaux, la peine maximale à l'encontre de Thierry Tilly, qu'il estime coupable d'avoir spolié la famille Védrines pendant dix ans. En termes juridiques, il est question d'abus de faiblesse, séquestration et violences volontaires. En ce qui concerne l'autre prévenu, Jacques Gonzalez, Pierre Bellet - qui s'obstine à le prénommer Gérard - a réclamé cinq ans de prison dont quatre fermes.

Exaspération: le mot est faible, tant M. Tilly, depuis l'ouverture du procès, est parvenu à se rendre odieux par ses élucubrations - il se pose, notamment, en descendant de Charles Quint -, ses mensonges, ses dérobades et, surtout, son mépris vis-à-vis des parties civiles. Il nie farouchement avoir dépouillé Philippe, Ghislaine, Charles-Henri de Védrines et leurs enfants de tous leurs biens, pour un montant estimé à 4,6 mil

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant