Mondiaux de natation: les Bleus prêts pour le coup d'envoi

le , mis à jour à 15:34
0
Mondiaux de natation: les Bleus prêts pour le coup d'envoi
Mondiaux de natation: les Bleus prêts pour le coup d'envoi

«Je me vois déjà faire un championnat du monde au stade Vélodrome...» Comme ses coéquipiers de l'équipe de France, Florent Manaudou a été impressionné par l'écrin qui accueille à partir de dimanche les Mondiaux de Kazan (Rus). La compétition a simplement élu domicile... au beau milieu de la pelouse de la Kazan Arena, qui accueille d'ordinaire les footballeurs du Rubin Kazan, où a évolué le Français Yann M'Vila en 2013-2014. «On a déjà fait des grandes compétitions dans des salles de basket (NDLR: Mondiaux de Barcelone 2013) ou des vélodromes (NDLR: Euros de Berlin 2014). Le fait d'être dans un stade de 45000 places, ça fait vraiment grand, poursuit le sprinteur marseillais, champion olympique en titre du 50m NL. Cela a une saveur particulière. Je pense qu'on va avoir une belle ambiance.»

#instantané Une photo du Kazan Arena Stadium qui accueille les Mondiaux de Natation #Kazan2015 #AFP pic.twitter.com/cZscylWpti— Agence France-Presse (@afpfr) 30 Juillet 2015

Même si certains, avec une météo capricieuse, trouvent le temps un peu frais (le stade est couvert par une tenture mais pas entièrement fermé et le bassin d'échauffement est ouvert), personne ne boude son plaisir. «C'est vraiment abusé», lâche Mehdy Metella. «Cela donne une autre ampleur à l'événement, savoure Fabien Gilot, le capitaine des Bleus et âme du collectif. On envie souvent les salaires des footballeurs, moi c'est plutôt de jouer devant 60000 ou 80000 personnes tous les week-end.

Camille Lacourt trouve que «ça a de la gueule». «C'est bien de voir qu'il n'y a pas que les Jeux et qu'on peut mettre les moyens comme ça», apprécie le co-champion du monde du 100m dos à Shanghaï 2011. Son alter ego «chinois» Jérémy Stravius est surtout marqué par la hauteur sous plafond. «Cela ne gêne pas les repères mais on la sent vraiment, observe l'Amiénois. Ca devrait être énorme, d'autant que les Russes savent mettre l'ambiance.» ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant