Mondial2014: Franck Ribéry se sent revivre

le
0

par Olivier Guillemain

CLAIREFONTAINE, Yvelines (Reuters) - Franck Ribéry a entretenu ces dernières années une histoire tumultueuse avec les Bleus et leurs supporters mais le milieu de terrain du Bayern Munich se sent à nouveau pousser des ailes, enfin réconcilié avec le public français.

"J'ai une super relation avec le public du Bayern depuis cinq ans. En équipe de France, je l'avais perdue. Là, j'ai l'impression que je l'ai un peu retrouvée et cette relation me donne plus de force", a-t-il expliqué mercredi en conférence de presse à Clairefontaine.

Suspendu trois matches après le fiasco sud-africain en 2010, mis en cause dans une affaire de moeurs, Franck Ribéry a plus été sifflé qu'adulé depuis trois ans, lui qui bénéficiait d'une cote immense lors de son éclosion à la Coupe du monde 2006.

Mais la saison dernière, beaucoup de choses ont changé pour lui en Bleu. Il est d'abord redevenu décisif lors des matches de préparation à l'Euro et a été l'un des seuls, en Ukraine, à jouer à un très bon niveau.

Mi-septembre, contre la Biélorussie dans le cadre des éliminatoires au Mondial 2014 (3-1), le Boulonnais a marqué un but et délivré une passe décisive. Le "vrai" Franck Ribéry, dit-il, est de retour.

"Depuis un petit moment, je suis très, très content de reprendre du plaisir en équipe de France. Sur le terrain mais aussi avec les supporters", a-t-il confié mercredi.

"Je le ressens vraiment, vis-à-vis de tout: de vous, les médias, du public et sur le terrain. Je joue (...) plus libéré, plus tranquille, moins stressé et avec moins de pression."

"Tout le monde sait comment je fonctionne. Si je suis bien dans la tête, tout roule. Je suis quelqu'un de très affectif et j'ai besoin de ça."

Son sélectionneur et ses coéquipiers sont, eux, unanimes sur l'importance de Franck Ribéry au sein du groupe France.

"C'est un garçon très joyeux, qui aime bien plaisanter. Il est très bien accepté dans le groupe et met de l'ambiance", a dit à son sujet Didier Deschamps.

"On a vraiment besoin d'une personne comme ça dans un vestiaire", a renchéri Etienne Capoue.

"Il entraîne vraiment les gens dans un vestiaire. Quand tu le vois à côté de toi, tu te dis qu'il faut faire la même chose. Au niveau humain, footballistique, c'est un exemple pour nous."

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant