Mondial: sept équipes tout près du Brésil

le
0
SEPT ÉQUIPES TOUT PRÈS DU MONDIAL BRÉSILIEN
SEPT ÉQUIPES TOUT PRÈS DU MONDIAL BRÉSILIEN

par Mike Collett

LONDRES (Reuters) - L'Italie et l'Allemagne sont au nombre des sept équipes en mesure de décrocher leur billet pour la Coupe du monde 2014 dès la reprise des éliminatoires à partir de vendredi après trois mois de relâche.

Les Pays-Bas, finalistes à trois reprises du Mondial, pourraient également être de ces heureux élus s'ils s'imposent vendredi et mardi, de même que la Suisse et la Bosnie, qui auront besoin de victoires mais aussi d'autres résultats favorables au sein de leur groupe.

Les Etats-Unis peuvent, s'ils battent le Costa Rica puis le Mexique à domicile, devenir le premier pays de la zone Amérique du nord, centrale et des Caraïbes (Concacaf) à valider son ticket.

L'Argentine, qui en cas de qualification n'aura pas beaucoup de kilomètres à parcourir pour rallier son voisin brésilien, peut composter son billet avant même d'affronter le Paraguay mardi, en fonction des résultats des matches de vendredi dont elle est exemptée.

A neuf mois du début du tournoi, seuls le Brésil, pays organisateur, le Japon, l'Australie, l'Iran et la Corée du Sud sont déjà assurés de participer à la phase finale.

Vendredi, la zone Afrique connaîtra les sept dernières équipes qui participeront à des barrages aux côtés de la Côte d'Ivoire, de l'Egypte et de l'Algérie.

En Asie, la Jordanie et l'Ouzbékistan, qui n'ont encore jamais participé à un Mondial, ont rendez-vous pour une double confrontation dont le vainqueur disputera sa qualification contre le cinquième du groupe Amérique du Sud.

L'ALLEMAGNE VISE LA PASSE DE SEIZE

Dans la zone Europe, l'Italie, leader du groupe B, affronte vendredi son dauphin, la Bulgarie. En cas de victoire conjuguée à un autre succès mardi sur la République tchèque, la Squadra Azzurra assurera sa place pour la Coupe du monde.

L'entraîneur italien, Cesare Prandelli, qui, en cas de qualification, pourrait annoncer son départ à l'issue du tournoi, sera toutefois privé de plusieurs titulaires habituels pour la première rencontre, dont les suspendus Mario Balotelli, Riccardo Montolivo et Pablo Osvaldo.

L'Allemagne, qui reste sur 15 qualifications successives pour un Mondial, est toute proche de prolonger cette série à l'heure d'affronter l'Autriche puis les Iles Féroé, deux adversaires largement à sa portée.

Les Pays-Bas, seule équipe à avoir remporté ses six premiers matches des éliminatoires, se rendent en Estonie puis en Andorre. Deux résultats autres que deux victoires seraient surprenants.

L'Espagne, championne du monde en titre, se déplace en Finlande, équipe qui l'avait accrochée en mars dernier à domicile (1-1).

Pour l'heure, les hommes de Vicente Del Bosque comptent un point d'avance sur la France, qui joue en Géorgie vendredi puis en Biélorussie mardi.

Olivier Guillemain pour le service français, édité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant