Mondial: le retour en forme de Villa tombe à pic pour l'Espagne

le
0
LA ROJA COMPTE BIEN PROFITER DU RETOUR EN FORME DE DAVID VILLA
LA ROJA COMPTE BIEN PROFITER DU RETOUR EN FORME DE DAVID VILLA

MADRID (Reuters) - Le retour en forme de David Villa tombe à point nommé pour l'Espagne dans l'optique de ses prochaines rencontres face à la Finlande et la France, deux rendez-vous capitaux en vue d'une qualification directe pour le Mondial 2014.

En décembre 2011, la carrière de Villa s'est comme arrêtée lors de la Coupe du monde des clubs avec une fracture à une jambe.

Privé d'Euro, l'attaquant du Barça est revenu aux affaires en début de saison mais chacune de ses rares sorties du banc de touche manquait cruellement de conviction, de buts et de brio.

Mais tout a changé depuis quelques semaines.

Villa a fait forte impression lors du huitième de finale retour de la Ligue des champions remporté brillamment par le Barça contre le Milan AC, le 12 mars dernier, avec un but à la clé.

Le week-end dernier en championnat, Villa a confirmé son retour en forme en marquant une fois et en délivrant deux passes décisives face au Rayo Vallecano.

"Le changement avec Villa, c'est la joie et l'optimisme qu'il transpire à nouveau en ce moment", a déclaré jeudi le sélectionneur espagnol Vicente del Bosque, à la veille de la réception de la Finlande.

"Heureusement pour nous, il est enfin rétabli. Le meilleur buteur du football espagnol est de retour dans notre équipe (...) J'espère qu'il va pouvoir nous apporter ce que nous attendons de lui", a ajouté le technicien espagnol.

De son côté, l'intéressé a souligné jeudi son bonheur d'être revenu au premier plan et de se montrer décisif.

"Cela fait quelques matches que je suis titulaire et que l'équipe gagne donc je suis très satisfait de cela. Cela faisait longtemps que je cherchais cette régularité", a raconté Villa en conférence de presse.

"Maintenant, je souhaite juste prendre du plaisir et bien finir cette saison, où j'ai connu beaucoup de hauts et de bas", a-t-il ajouté.

Première du groupe I à égalité de points avec les Bleus, l'Espagne reçoit vendredi la Finlande et se déplacera mardi au Stade de France.

Iain Rogers, Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant