Mondial: la Suède n'est pas accablée par la pression, dit Hamren

le
0
LES SUÉDOIS GÈRENT BIEN LA PRESSION AVANT LE BARRAGE RETOUR CONTRE LE PORTUGAL, SELON ERIK HAMREN
LES SUÉDOIS GÈRENT BIEN LA PRESSION AVANT LE BARRAGE RETOUR CONTRE LE PORTUGAL, SELON ERIK HAMREN

STOCKHOLM (Reuters) - Le sélectionneur de la Suède, Erik Hamren, a estimé que son capitaine Zlatan Ibrahimovic et lui-même, géraient bien la pression à la veille du match retour des barrages qualificatifs pour la Coupe du monde contre le Portugal.

Cette rencontre est sans doute la dernière chance pour Ibrahimovic, 32 ans, de disputer la Coupe du monde. Une élimination pourrait en outre précipiter le départ d'Erik Hamren, dont le contrat expire en fin d'année.

"Je n'y pense pas. Je ne pense qu'à gagner et si nous gagnons, nous n'aurons pas à en parler."

Interrogé sur la pression subie par l'attaquant du Paris Saint-Germain, attendu comme l'homme décisif et qui va livrer duel à Cristiano Ronaldo, Hamren a assuré que son joueur saurait y faire face.

"Il est à ce niveau depuis des années et pour nous ce n'est pas Ronaldo contre Zlatan, c'est le Portugal contre la Suède", a expliqué le sélectionneur.

La Suède, dit-il, devra attaquer plus que lors du match aller vendredi à Lisbonne, où le Portugal a pris l'avantage grâce à un but de Cristiano Ronaldo en fin de rencontre.

"Nous devons marquer, c'est sûr", a-t-il dit. "Ils vont plutôt jouer le résultat, ils ont un avantage à ce niveau là."

"Nous affrontons une très bonne équipe avec de très bons joueurs de niveau international donc nous ne pouvons pas commencer le match avec l'ambition de marquer tôt et facilement parce qu'ils nous puniraient vite."

Philip O'Connor; Clémence Apetogbor pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant