Mondial: huis clos à Budapest, haut risque à Zagreb

le
0

par Brian Homewood

BERNE (Reuters) - Un Hongrie-Roumanie à huis clos et un explosif Croatie-Serbie à Zagreb, le premier depuis l'éclatement de l'ex-Yougoslavie, seront les têtes d'affiche des éliminatoires du Mondial 2014 vendredi soir.

Sans être des derbys, d'autres rencontres seront très attendues, notamment dans le groupe I où avant le choc France-Espagne de mardi, les Bleus reçoivent la Géorgie et la Roja accueille la Finlande.

Après trois journées, l'Espagne, avec sept points, devance la France à la différence de buts.

Nombreux en revanche seront les matches du genre de ceux que visait le sélectionneur allemand Joachim Löw quand il a suggéré lundi que les petites nations européennes jouaient un tournoi préliminaire de qualification.

L'Allemagne, première du groupe C, est confrontée à un déplacement marathon en Asie Centrale, à Astana.

Elle y jouera le Kazakhstan, 139e pays mondial, en pleine nuit, avec un décalage horaire de cinq heures par rapport aux pendules allemandes et au rythme de vie de ses joueurs.

"On pourrait discuter pour savoir si jouer deux fois contre des équipes comme le Kazakhstan, l'Andorre, San Marin ou les îles Feroé a un sens", a déclaré Löw au magazine Kicker.

Les Feroé, qui avaient créé la surprise en battant l'Autriche 1-0 lors de leur premier match officiel en 1990, joueront à Vienne mais les chances de nouveau triomphe semblent aussi éloignées que l'archipel lui-même.

Quant aux autres pays que méprise Joachim Löw, l'Andorre et San Marin, ils recevront respectivement la Turquie et l'Angleterre.

HUIS CLOS

Le format des éliminatoires veut que les premiers de chacune des neuf poules se qualifient directement pour la phase finale, en plus du meilleur deuxième. Les huit autres équipes arrivées deuxièmes disputeront un barrage.

Dans la poule D, les Pays-Bas, qui comptent quatre victoires en quatre matches, devraient logiquement conforter leur première place en recevant l'Estonie, cinquième avec trois points.

L'attention se portera plutôt sur Budapest, où la Hongrie et la Roumanie, deuxièmes avec neuf points s'affronteront à huis clos en raison des excès des supporters hongrois.

Il sera aussi question de l'attitude des supporters à Zagreb où la Croatie, ex-aequo avec la Belgique en tête du groupe A avec dix points, recevra la Serbie, troisième avec quatre unités, sur fond d'appels au calme et à l'oubli des blessures de la guerre des Balkans. La Belgique se déplacera en Macédoine.

Dans le groupe H, le Monténégro qui se déplace en Moldavie tentera de conserver la première place et son avance de deux points sur l'Angleterre, alors que la Pologne et l'Ukraine qui s'affrontent à Varsovie n'ont plus droit à l'erreur.

Dans le groupe B, la Bulgarie aura l'occasion contre Malte de revenir sur les talons de l'Italie, première de poule qui sera exemptée, mais aura pour handicap de jouer à huis clos comme la Hongrie à cause de l'attitude raciste de ses supporters.

Dans le groupe F, la Russie première avec 12 points en quatre matches se déplace en Irlande du Nord alors qu'Israël et le Portugal, deuxièmes avec sept points s'affrontent à Ramat Gan.

Jean-Paul Couret pour le service français, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant