Mondial : grand embouteillage en vue dans le ciel brésilien

le
0
Azul veut organiser 600 vols supplémentaires qui desserviront les douze villes hôtes du Mondial.

À l'approche de la Coupe du monde de football, qui aura lieu au Brésil du 12 juin au 13 juillet, la compagnie aérienne intérieure Azul ne perd pas le nord. Alors que les agences de tourisme et les officines spécialisées rivalisent d'audace pour attirer le chaland, la troisième compagnie aérienne du pays, derrière TAM et Gol, s'offre un beau coup de pub en promettant de plafonner ses billets à 999 reals, soit 307 euros seulement.

Certes, il ne s'agit pas de vols transatlantiques, mais l'annonce a fait mouche. Azul veut organiser 600 vols supplémentaires qui desserviront les douze villes hôtes du Mondial.

La décision ravira le gouvernement brésilien. En effet, les autorités, redoutant l'explosion des prix pendant l'épreuve, ont déjà haussé le ton pour calmer les ardeurs des transporteurs. Une commission de coordination entre compagnies aériennes et agence...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant