Mondial féminin : les Bleues surclassent la Corée du Sud (3-0) et filent en quarts

le , mis à jour le
0
Mondial féminin : les Bleues surclassent la Corée du Sud (3-0) et filent en quarts
Mondial féminin : les Bleues surclassent la Corée du Sud (3-0) et filent en quarts

ON NE LES ARRÊTE PLUS ! Sur leur lancée de leur démonstration face au Mexique en phase de poule (5-0), les Bleues ont surclassé (3-0) la Corée du Sud, hier à Montréal, pour atteindre les quarts du Mondial.

A 2-0 au bout de huit minutes de folie, l'affaire était pliée. Au passage, la France a fait un pas supplémentaire vers les Jeux de Rio, promis aux trois dernières nations européennes du tournoi. Mais tous les yeux sont déjà tournées vers vendredi. Le choc tant attendu face à l'Allemagne aura bien lieu. Malgré son atmosphère d'étuve avec son toit fermé, le stade olympique devrait faire le plein pour ce remake du quart de finale du Mondial brésilien d’il y a un an. Les joueuses de Philippe Bergeroo auront l'occasion de venger les hommes de Didier Deschamps, sortis par la Mannschaft (1-0). Et rien ne semble impossible pour ces filles-là.

VIDEO. Le résumé de la rencontre

Coupe du Monde 2015 : France - Corée du Sud : 3... by ffftv

Montée en puissance

Aussi impressionnante soit-elle depuis le début de la compétition, à l’instar du match face à la Suède (4-1), l'Allemagne, première nation mondiale (la France est 3), devrait trouver du répondant. Présente dans les tribunes, la sélectionneuse Silvia Neid a dû déjà peaufiner son plan de bataille pour contrecarrer la montée en puissance des tricolores. C'est vendredi qu'on saura enfin si celles-ci ont l'étoffe des plus grandes. S'il faut relativiser la performance face à la Corée du Sud, 18e au classement Fifa, les filles de Philippe Bergeroo ont au moins évité de retomber dans le même piège que celui tendu par la Colombie (0-2). Ce raté en poule n'était donc qu'un accident de parcours, comme elles l’affirmaient toutes. La leçon a été retenue, et bien retenue. Solides, elles n'auront jamais tremblé hier.

Surtout, on a définitivement retrouvé le jeu à la française si irrésistible. Comme les Mexicaines quatre jours plus tôt, les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant