Mondial féminin : les Bleues face à la Corée du Sud en 8es de finale

le , mis à jour à 09:12
0
Mondial féminin : les Bleues face à la Corée du Sud en 8es de finale
Mondial féminin : les Bleues face à la Corée du Sud en 8es de finale

L'équipe de France féminine connaît son adversaire en 8e de finale de la Coupe du monde au Canada. Première du groupe F devant l'Angleterre à la différence de but grâce à son large succès (5-0) face au Mexique lors du dernier match de poule, mercredi soir à Ottawa, elle sera opposée à la Corée du Sud, dimanche à Montréal (22 heures en France). Les Coréennes se sont adjugées la 2e place du groupe E en battant (2-1) l'Espagne.

Les Espagnoles, qui menaient 1-0, ont failli leur ravir la place si elles n'avaient pas trouvé la barre sur coup-franc à la dernière seconde. La qualification pour les 8es de finale de la Corée du Sud (18e au classement Fifa), la première de son histoire, constitue une surprise. Celle de la France (3e nation mondiale) l'est un peu moins.

Après un dernier entraînement matinal ce jeudi, les Bleues feront la route en bus entre Ottawa et Montréal avec le sentiment du devoir accompli. Elles sont censées y rester pour les éventuels quart et demi-finale, qui pourraient les opposer à d'autres favorites du tournoi, l'Allemagne puis les Etats-Unis.

Les Bleues n'ont pas attendu longtemps pour marquer

Meurtries par la défaite surprise (0-2) contre la Colombie quatre jours plus tôt, les filles de Philippe Bergeroo ont remis les pendules à l'heure face aux Mexicaines. Elles ont retrouvé l'efficacité qui leur avaient fait défaut depuis le début de la compétition par l'intermédiaire de Marie-Laure Delie au bout de 34 secondes de jeu, Ruiz contre son camp (9e), Eugénie Le Sommer (13e, 36e) et Amandine Henry (80e).

Omniprésente au milieu et auteur d'une superbe frappe en lucarne, Henry a été élue joueuse du match. «La défaite face à la Colombie était une alerte, a rappellé la Lyonnaise. Il fallait se remettre en question et prouver qu'on n'est pas championnes du monde des matchs amicaux.»

«En perdant contre la Colombie, on s'est mis en difficulté, avec une grosse pression, a reconnu le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant