Mondial: Belgique, Allemagne et Suisse y seront

le
0
L'ALLEMAGNE QUALIFIÉE POUR LE MONDIAL 2014 AU BRÉSIL
L'ALLEMAGNE QUALIFIÉE POUR LE MONDIAL 2014 AU BRÉSIL

par Justin Palmer

LONDRES (Reuters) - Grande habituée des rendez-vous internationaux, l'Allemagne s'est ouvert vendredi soir la route du Mondial 2014 au Brésil, tout comme la Suisse et la Belgique, qui n'avait plus fréquenté le gotha depuis plus d'une décennie.

Cinq nations européennes sont désormais qualifiées, en comptant l'Italie et les Pays-Bas qui avaient déjà réservé leur billet et ne jouaient vendredi que pour du beurre.

La Squadra Azzurra a fait match nul 2-2 au Danemark et les Oranje ont balayé la Hongrie 8-1, avec un triplé et un record pour Robin Van Persie à la clé.

L'avant-centre de Manchester United en est désormais à 41 buts en équipe nationale, ce qui en fait l'attaquant le plus prolifique de l'histoire des Pays-Bas devant Patrick Kluivert.

Quatre nouvelles places seront distribuées à l'issue de la dernière journée prévue mardi et les quatre dernières à l'issue des barrages par lesquels devra très probablement passer l'équipe de France.

La Belgique, dont la dernière apparition en Coupe du monde remonte à 2002, a fini le travail avec une victoire 2-1 sur la Croatie, la seule nation encore en mesure de lui barrer la route dans le groupe A avant le coup d'envoi.

Avec 25 points et huit longueurs d'avance sur les Croates, elle ne peut désormais plus être rejointe, quels que soient les derniers résultats.

Les joueurs de Marc Wimots pouvaient même se contenter du point du match nul mais Romelu Lukaku, auteur d'un doublé, ne comptait visiblement pas se satisfaire d'un tel scénario.

Peu utilisé de puis le début de la campagne de qualification, l'attaquant d'Everton a conclu deux contre-attaques, la première à la 15e et la seconde au bout d'un sprint de 50 mètres en fin de première période (38e).

Pour ce pays, demi-finaliste de la Coupe du monde 1986, le prochain voyage en Amérique du Sud ressemble à un retour au sommet après un quart de siècle de déclin, voire d'anonymat.

Car la Belgique peut compter sur une génération dorée réunie autour d'un noyau de joueurs évoluant dans les grands clubs européens, comme Marouane Fellaini à Manchester United, Eden Hazard à Chelsea ou Vincent Kompany à Manchester City.

Plus coutumière des grand raouts, l'Allemagne a assuré sa place au Brésil en battant l'Irlande 3-0 grâce à des buts de Sami Khedira, Andre Schürrle et Mesut Özil.

La hiérarchie du groupe C ne changera plus après la dernière journée. L'Allemagne finira première et la Suède de Zlatan Ibrahimovic, qui suit à cinq longueurs, prendra la deuxième place.

L'attaquant du Paris Saint-Germain a offert la victoire à son pays en marquant à quatre minutes de la fin du temps réglementaire contre l'Autriche (2-1).

La Suisse s'est quant à elle qualifiée en allant battre l'Albanie à Tirana. Avec 21 points, soit cinq d'avance sur l'Islande, les Suisses sont assurés de finir à la première place du groupe E.

En théorie, rien n'est fait dans les groupes F, G, H et I, même si la Russie, l'Angleterre et l'Espagne partent avec une longueur d'avance.

Déjà en tête de la poule I, la Roja a pris le dessus sur la Biélorussie (2-1) et pourra se contenter mardi soir d'un match nul contre la Géorgie pour laisser les Bleus à la deuxième place.

Au moins l'équipe de France est-elle assurée de disputer au moins les barrages puisqu'elle est sûre de finir parmi les huit meilleurs deuxièmes compte tenu des résultats de la soirée.

Simon Carraud pour le service français, édité par Eric Faye

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant