Mondial: Allemagne et Italie à un pas de la qualification

le
0
L'ALLEMAGNE À UN PAS DE LA QUALIFICATION
L'ALLEMAGNE À UN PAS DE LA QUALIFICATION

par Martyn Herman

LONDRES (Reuters) - Le casting de la Coupe du monde ne saurait être complet sans l'Italie et l'Allemagne en phase finale, et les deux nations pourraient s'assurer leur présence au Brésil l'an prochain avec une victoire mardi.

L'Italie, quadruple championne du monde, sera qualifiée en cas de succès sur la République tchèque à Turin.

L'Allemagne, qui vise une 16e participation consécutive, devra s'imposer sur les Iles Féroé et espérer que la Suède ne batte pas le Kazakhstan.

Les Pays-Bas seront, eux, assurés de finir en tête du groupe D s'ils gagnent à Andorre et que la Roumanie ne bat pas la Turquie.

Pour les autres grosses cylindrées du football européen, la tâche s'annonce moins aisée.

L'Angleterre sera sur ses gardes en Ukraine bien qu'elle occupe la tête du groupe H après une victoire 4-0 sur la Moldavie vendredi. L'Ukraine s'est échauffée avec une victoire 9-0 sur Saint-Marin et ne compte qu'un point de retard.

"Ce sera un gros match contre l'Ukraine, mais nous n'avons rien à craindre et nous pouvons y aller en confiance", a prédit le capitaine Steven Gerrard. "Nous devons croire en nous."

L'Angleterre est en tout cas mieux placée que la France, qui avec trois points de retard n'a plus d'espoir de déloger l'Espagne de la première place du groupe I après son match nul 0-0 en Géorgie. Les Bleus doivent impérativement s'imposer en Biélorussie pour au moins assurer une place en barrages.

POLE POSITION

La Suisse a manqué une belle occasion de prendre le large après avoir concédé le nul 4-4 à domicile vendredi face à l'Islande et pourrait se trouver en danger en Norvège, deuxième du groupe E. Une victoire à Oslo avec un match nul entre l'Islande et l'Albanie ne suffiraient pas à assurer à la Suisse une présence au Brésil.

La Russie, qualifiée automatiquement pour le Mondial 2018 qu'elle organisera, peut ravir au Portugal la pole position dans le groupe F en cas de victoire à domicile contre Israël.

L'Italie est réputée pour ses succès dans les phases qualificatives, elle qui n'a manqué que deux des 19 éditions du tournoi.

Ce fut encore le cas vendredi avec une victoire 1-0 sur la Bulgarie, sur qui elle compte sept points d'avance en tête du groupe B, avant la réception des Tchèques, battus chez eux par l'Arménie (2-1).

Pour autant, le sélectionneur italien, Cesare Prandelli, ne veut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

"Nous sommes à une marche de la Coupe du monde mais, en ce moment, tout est rendu compliqué par notre condition physique qui n'est pas optimale. On va tenter de récupérer au mieux", a-t-il dit.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Grégory Blachier et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant