Mondial 2014. Valbuena : «Je sais où je veux aller»

le
0
Mondial 2014. Valbuena : «Je sais où je veux aller»
Mondial 2014. Valbuena : «Je sais où je veux aller»

Riberao Preto

Surtout ne pas parler de son avenir personnel et du futur transfert qui vous tend les bras. Dans une période de Coupe du monde, c'est un sujet tabou. Mathieu Valbuena n'échappe pas à cette règle non écrite. Sous contrat avec l'Olympique de Marseille jusqu'en 2017, le milieu de terrain est actuellement sur le marché. Après huit saisons passées à l'OM, il pourrait enfin quitter la Ligue 1. Interrogé à ce sujet par le Parisien-Aujourd'hui en France, lundi en conférence de presse, Valbuena a donc botté en touche. «Je ne fais pas la Coupe du monde pour trouver un club, je fais une coupe du monde pour mon pays et pour que l'équipe de France aille le plus loin possible, a-t-il répondu. Après, pour mon avenir qui est incertain, on verra après la Coupe du monde». Invité du Grand Journal sur Canal Plus la semaine dernière, Jean-Pierre Bernès, son agent, n'avait pas eu la même pudeur. «La Coupe du Monde va énormément servir à Mathieu, il fait un très bon début de tournoi. Il y a effectivement des contacts assez sérieux avec deux ou trois clubs, dont la Fiorentina».

Auteur d'un but et d'une passe décisive face à la Suisse vendredi (5-2), Mathieu Valbuena (29 ans, 36 sélections) réalise il est vrai un début de compétition tonitruant. «Je n'ai jamais pris autant de plaisir qu'en ce moment, reconnaît-il. A l'entraînement comme en match, tout se passe pour le mieux. En plus, les résultats là». Quant à sa complicité avec Olivier Giroud, hors du terrain, elle rejaillit en match, comme sur le corner qui aboutit à l'ouverture du score face à la Suisse. «Avant le match, Olivier m'a demandé de lui donner le ballon dans une zone précise de la surface de réparation, et c'est exactement à cet endroit qu'il a marqué. C'est un beau clin d'oeil». Enfin reconnu comme un titulaire indiscutable de cette équipe de France, Valbuena savoure le chemin parcouru et la nouvelle crédibilité qui l'escorte désormais. «Dans la vie, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant