Mondial 2014 : quand les politiques s'emparent de la victoire des Bleus

le
7
Mondial 2014 : quand les politiques s'emparent de la victoire des Bleus
Mondial 2014 : quand les politiques s'emparent de la victoire des Bleus

«L'entraîneur, ça compte.» Avec cette petite phrase prononcée mardi soir, François Hollande a ouvert le bal des réactions à la qualification de l'équipe de France pour le Mondial de football au Brésil. Entre hommages bien entendu unanimes et appuyés et comparaisons avec le gouvernement, les responsables politiques se sont emparés de cette victoire. Chacun y est allé de son petit mot. Et tout n'était plus que métaphore footballistique, ce mercredi matin.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a évoqué sur France Inter «un grand bonheur» partagé «avec tous les Français». «Ce n'était pas gagné d'avance mais ils l'ont fait. Chapeau !» Cela peut-il jouer sur l'humeur d'un pays morose ? «Ça compte, mais c'est d'abord un événement sportif qui demande beaucoup de travail, d'énergie».

VIDEO. «Chapeau!» dit Ayrault

La veille, le président de la République, François Hollande, n'avait pas hésité à déclarer : «Vraiment, les victoires en ce moment, on les goûte particulièrement. Surtout quand il y a une ambiance, quand on dit que cette équipe elle n'y arrivera pas, elle ne peut pas y arriver parce que plein de choses. Elle y est arrivée. Elle nous montre l'exemple. Il faut y aller, il faut y croire»

«Jean-Marc Sakho Ayrault»

Vincent Peillon aussi a profité de cette victoire pour faire passer un message. «Quand on est dans la difficulté, c'est pas le moment de lâcher les copains», a lancé le ministre de l'Education nationale, sur France 2, après avoir déploré l'expression, les jours précédents, «d'un désamour assez violent contre ces jeunes gens (NDLR : les joueurs de l'Equipe de France) et en même temps contre le pays». Et d'appeler à en tirer les leçons, à se dire «qu'il faut tirer dans le même sens, qu'il faut travailler collectif».

«Grâce à une initiative de l'entraîneur, Jean-Marc Sakho Ayrault a marqué un but hier», a même lancé l'intervieweur Jean-Pierre Elkabbach, à la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le mercredi 20 nov 2013 à 14:25

    Vous êtes durs dans vos commentaires allez, soyez sympa, c'est le premier et unique succès de la France depuis que Hollande a été élu ...

  • cmoineau le mercredi 20 nov 2013 à 13:14

    Comment peut on supporter des incultes?? et cette marseillaise bafouée?? que doit penser Jacques Chirac?

  • M3155433 le mercredi 20 nov 2013 à 13:08

    que disent les journaux ukrainiens....une qualif avec 2 buts a 0 en 1er match n'a jamais existée , dèjà ! et puis il fallait 3 buts d'écart , et ben c'est 3 a 0 .... ça flaire l'arnaque nationale , une petite enveloppe d' 1 million au juge par exemple ou une pression étatique ...

  • M3155433 le mercredi 20 nov 2013 à 13:02

    cela rappelle les matchs truqués de Tapie . Ici a l'échelon sup , mais on n'est pas a une magouille près , et pis le peuple s'amuse et le moral remonte ......................

  • M9035148 le mercredi 20 nov 2013 à 12:18

    Probablement un trucage avec l'arbitre... Expulsion , hors jeu...cela rappelle la main de TH . Décidément on se qualifie en trichant , on finit après en restant dans le bus....

  • M2280901 le mercredi 20 nov 2013 à 12:15

    on s'en fout des footeux , y'a des problèmes plus importants

  • lompala le mercredi 20 nov 2013 à 12:11

    Je partage totalement l'impression de cette personne !!Je pense qu'il est très dur de courir et d'être adroit avec quelques kilos d'or dans les chaussettes !!