Mondial 2014 : les secrets du ballon officiel "Brazuca" révélés

le
0
Le ballon Brazuca de la Coupe du Monde de football 2014.
Le ballon Brazuca de la Coupe du Monde de football 2014.

Le ballon du Mondial de football 2014 est-il à la hauteur ? La BBC a posé la question à Rabi Mehta, un expert en aérodynamique qui travaille pour l'Agence spatiale américaine. Les résultats sont plutôt surprenants. Si "Jabulani", le prédécesseur de "Brazuca" avait été très critiqué après la Coupe du monde en Afrique du Sud en 2010 - les joueurs avaient alors évoqué un objet "surnaturel" à "la trajectoire imprévisible" - Adidas a tenté de rectifier le tir. Pour sa douzième balle créée pour le Mondial de football, la marque de sport a cherché à améliorer le toucher et la précision de l'objet. Le spécialiste de la Nasa rappelle pour commencer que les ballons très lisses, comme c'était le cas du "Jabulani", sont imprévisibles. Rabi Mehta appelle cela l'effet "knuckling" : quand l'air passe sur les coutures du ballon, cela peut créer une force qui "cogne" la balle (du verbe anglais "to knock"), ou plus précisément qui la déplace. Ainsi, plus la balle est lisse, plus cette force de déplacement se produira à une vitesse élevée selon l'expert. Ce dernier précise qu'"en produisant une balle plus lisse, la vitesse critique (d'effet de déplacement, NDLR) a augmenté et a coïncidé avec la vitesse habituelle de frappe" des joueurs, ce qui explique que le balle sud-africaine ait été si imprévisible. Adidas a compris la leçon puisque "Brazuca" est bien plus rugueuse que son prédécesseur. La nouvelle balle a en effet de "petits boutons"...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant