Mondial-2014 : le stade de Sao Paulo en retard mais pas hors course

le
0
Mondial-2014 : le stade de Sao Paulo en retard mais pas hors course
Mondial-2014 : le stade de Sao Paulo en retard mais pas hors course

Le stade de Sao Paulo, où a eu lieu mercredi un spectaculaire accident lors duquel deux ouvriers sont morts, ne sera pas livré comme prévu à la date-butoir du 31 décembre. Mais il ne devrait pas être écarté pour autant du Mondial-2014, selon les organisateurs. Une grue de 420 tonnes, qui posait la dernière portion du toit du stade, était tombée, entraînant dans sa chute un écran géant.

«Nous allons nous réunir pour évaluer les conséquences de cet accident, mais le stade ne va pas être exclu de la Coupe» a affirmé le chef du Comité organisateur local, Ricardo Trade, à un quotidien local. Le Corinthians Arena, plus connu localement sous le nom d'Itaquerao, doit accueillir six rencontres du Mondial (12 juin-13 juillet 2014), dont le match d'ouverture entre le Brésil et un adversaire qui sera connu après le tirage au sort des groupes, le 6 décembre.

Un à deux mois de retard

Il devait être livré avant la date butoir du 31 décembre fixée par la Fédération internationale de football (Fifa), qui veut disposer des six mois suivants pour effectuer tous les tests nécessaires. Selon la presse brésilienne, qui cite des sources anonymes, les travaux, avancés à 94% lors de la dernière évaluation le 13 novembre, pourraient désormais prendre d'un à deux mois de retard.

«Il est encore impossible de faire une quelconque prévision pour le moment. Mais de toute manière, nous ne pouvons penser que, si les travaux sont retardés de trois mois, le stade ne sera pas retenu pour le Mondial», a également déclaré RicardoTrade au journal «O'Globo». La Fifa ne s'est pas encore prononcée. «La sécurité des ouvriers est la priorité absolue», avait-elle indiqué mercredi.

Des fonctionnaires du ministère du Travail et des représentants du Syndicat des ouvriers de la construction lourde effectuaient jeudi une inspection du stade. Mais, en signe de deuil, le chantier a été totalement arrêté jusqu'à dimanche inclus. Les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant