Mondial 2014 : la présidente du Brésil, Neymar et Ronaldo en parlent sur Twitter

le
0
Mondial 2014 : la présidente du Brésil, Neymar et Ronaldo en parlent sur Twitter
Mondial 2014 : la présidente du Brésil, Neymar et Ronaldo en parlent sur Twitter

Groupe facile, difficile... à quelques heures du tirage au sort du Mondial 2014, la présidente brésilienne Dilma Rousseff, l'attaquant vedette brésilien Neymar et Ronaldo «Fenomeno» dialoguaient vendredi sur Twitter façon café du commerce.

«Aujourd'hui, les yeux du monde seront tournés vers le Brésil», lance dans un premier message Dilma Rousseff, attendue à Costa do Sauipe (nord-est) pour le tirage au sort. «Dis-moi, @neymarjr, cela fait une différence de tomber sur des adversaires considérés comme plus faibles ou tu préfères tomber tout de suite contre les meilleurs», lance-t-elle ensuite à l'attaquant vedette de la Seleçao.

«Ah @dilmabr, dans une Coupe du monde, il n'y a pas d'adversaire facile, non?», répond le jeune prodige brésilien du FC Barcelone. L'ancienne star brésilienne Ronaldo intervient alors dans la conversation, qu'on imagine un peu calée à l'avance : «Tout à fait @neymarjr ! Et pour les matches jugés plus faciles, la pression pour la victoire est plus forte».

Ah, @dilmabr, numa Copa não tem adversário fraco... Né, @ClaroRonaldo ??? Neymar Júnior (@neymarjr) December 6, 2013

Isso mesmo, @neymarjr! E nos jogos considerados mais fáceis a pressão pela vitória é maior? Claro Ronaldo (@ClaroRonaldo) December 6, 2013

«Mais, @neymarjr, reprend Dilma Rousseff, jouer avec le soutien du public brésilien, ça fait toute la différence, pas vrai?». «Sans aucun doute, @dilmabr!!, commente Neymar. Il suffisait de voir le soutien du public pendant la Coupe des Confédérations (en juin dernier au Brésil). C'était génial!».

La présidente brésilienne s'adresse à Ronaldo «Fenomeno», aujourd'hui membre du Comité d'organisation du Mondial-2014 : «Toi qui a participé à quatre Coupes du monde, quel est l'état de nervosité, juste avant un tirage au sort»?

«Tout le monde est curieux, @dilmabr. C'est bon de savoir qui seront les premiers adversaires. Encore + avec ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant