Mondial 2014. La Belgique dernier qualifié pour les quarts

le
0
Mondial 2014. La Belgique dernier qualifié pour les quarts
Mondial 2014. La Belgique dernier qualifié pour les quarts

Les plus beaux succès s'obtiennent parfois dans la douleur. Mais pour la Belgique, toutes les victoires semblent aboutir de cette manière? Les Diables rouges ont éliminé hier les Etats-Unis (2-1) dans l'Arena Fonte Nova de Salvador. Mais que ce fut dur ! Après avoir battu in extremis l'Algérie, la Corée du Sud et la Russie en poules, la Belgique a cette fois eu besoin d'une prolongation pour se débarrasser des Américains et se hisser en quarts de finale du Mondial pour la première fois depuis 1986. Pendant plus d'une heure et demie, les hommes de Marc Wilmots ont multiplié les occasions face à des adversaires recroquevillés en défense : Origi, Mertens, De Bruyne, Hazard, Mirallas? Chacun y est allé de sa tentative pour faire plier les Etats-Unis. Mais à chaque fois, Tim Howard, 35 ans, était là pour sauver les siens. Le portier américain a réalisé plus de 15 arrêts dans la partie : un record dans un match de Coupe du monde.

Face à cette défense de fer, les Belges n'ont pas réussi à ouvrir le score dans le temps réglementaire, malgré 27 tirs, dont 19 cadrés ! Les Etats-Unis non plus en dépit d'une ou deux occasions franches (0-0). C'est en prolongation qu'Eden Hazard et ses coéquipiers ont fait la différence. Car à force de courber l'échine, les Américains ont fini par perdre la bataille. A la 91e minute, Kevin De Bruyne trouvait enfin le chemin du but, bien servi par Romelu Lukaku, le remplaçant dont l'entrée en jeu a permis aux siens de faire la différence. A la 105e minute, ce dernier doublait la mise et scellait définitivement le sort de la rencontre. Les valeureux «?Yankees?» qui ne lâchent jamais rien sont bien parvenus à réduire le score sur le premier ballon touché par Julian Green (107e). Une réaction trop tardive pour espérer mieux que sauver l'honneur. La Belgique sera opposée à l'Argentine en quarts de finale. Encore une bataille qui promet d'être difficile pour les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant