Mondial 2014 : la bataille des invitations

le
1
Mondial 2014 : la bataille des invitations
Mondial 2014 : la bataille des invitations

Rama Yade peut raccrocher ses crampons : il ne faudra pas compter sur le gouvernement pour que l'ex-secrétaire d'Etat aux Sports soit invitée à la Coupe du monde au Brésil. Najat Vallaud-Belkacem, l'actuelle ministre des Sports, n'a pas l'intention d'offrir la moindre place au Mondial.

Certains espèrent toujours, comme Rama Yade, être conviés. « Mais je ne le suis pas encore », s'impatiente-elle. Et elle en appelle au gouvernement. Interrogée sur i>télé, la centriste estime qu'« un gouvernement doit, quel qu'il soit, de gauche, de droite, pouvoir inviter, pour les matchs officiels importants, les personnalités qui ont à voir avec le sport. J'espère qu'ils auront cette courtoisie républicaine à mon égard ».

« République exemplaire »

Carton jaune pour Eduardo Rihan Cypel. « C'est hallucinant de s'arroger de tels privilèges, rétorque le député PS, qui ira au Brésil, son pays natal, mais sur ses propres deniers. Elle n'a qu'à se débrouiller. » La sollicitation de Yade n'est pas isolée. Au ministère des Sports, on ne le cache pas : à mesure que la compétition approche, certaines personnalités, politiques et autres, font le siège pour une invitation. « On est effectivement très sollicité », confie l'entourage de Vallaud-Belkacem.

Contrairement aux Jeux olympiques, les anciens ministres des Sports ne sont pas invités « de droit » au Mondial. « Si la Fifa devait tous les convier, il lui faudrait un avion-cargo », ironise Marie-George Buffet, l'ex-ministre de Lionel Jospin, qui n'attend rien du gouvernement. Tout comme Roselyne Bachelot, ex-ministre de Nicolas Sarkozy : « Rama Yade ne connaît ni le fonctionnement ni les usages, ce qui est étonnant pour une ex-secrétaire d'Etat aux Sports... » tacle-t-elle

Si Najat Vallaud-Belkacem dispose bien d'invitations, c'est en nombre limité, cinq tout au plus, essentiellement pour les conseillers qui l'accompagnent. A moindres frais. Attendue pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • C177571 le samedi 31 mai 2014 à 15:34

    Ne vous en faites pas tous les lecheurs de bottes du président seront du voyage.Ce n'est pas la peine de citer leur nom,ce sont toujours les memes.