Mondial-2014 de foot : il n'y aura pas d'arbitre français

le
0
Mondial-2014 de foot : il n'y aura pas d'arbitre français
Mondial-2014 de foot : il n'y aura pas d'arbitre français

Aucun arbitre français n'a été retenu pour le Mondial-2014 au Brésil (12 juin-13 juillet), selon la liste dévoilée mercredi matin par la Fifa, la Fédération internationale. Parmi les 25 trios d'arbitres et les 8 duos de soutien retenus, la Fifa a choisi en Europe 9 trios. Il viennent d'Allemagne, de Turquie, de Suède, des Pays-Bas, de Serbie, du Portugal, d'Italie, d'Espagne et d'Angleterre. Un duo de soutien vient de Norvège.

Le Français Stéphane Lannoy avait pourtant été pré-sélectionné. Il avait arbitré la demi-finale Italie - Allemagne de l'Euro 2012 et participé au Mondial 2010. Il n'a finalement pas été retenu, après avoir été un temps blessé durant la saison dernière, ce qui a pu peser dans le choix de la Fifa. De plus, le nombre d'arbitres finalement retenus et plus faible qu'attendu. Cette décision constitue en tout cas un gros camouflet pour la politique arbitrale française. C'est la première fois depuis 1974, soit quarante ans, que la France n'enverra pas d'arbitre à une Coupe du monde.

Une réforme engagée l'été dernier

«Cette décision nous démontre que notre arbitrage, actuellement en pleine réforme, doit encore accomplir du travail pour faire partie du plus haut niveau international. C'est notre objectif. Et nous allons redoubler d'efforts pour y parvenir», a déclaré Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF).

En cause, sans doute la politique arbitrale française, décriée pour des errements qui avaient transformé en poudrière le milieu du sifflet français ces dernières années. Cette situation avait conduit la Fédération française de football (FFF) à se séparer en juillet 2013 du responsable de la direction technique de l'arbitrage, Marc Batta. En poste depuis 2004, ce dernier cristallisait depuis plusieurs années l'essentiel des critiques et des ranc?urs contre l'arbitrage hexagonal. De plus, sous l'ère Batta, on a souvent reproché aux arbitres ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant