Mondial 2014 : Cristiano Ronaldo impuissant face à l'Allemagne

le
0
Mondial 2014 : Cristiano Ronaldo impuissant face à l'Allemagne
Mondial 2014 : Cristiano Ronaldo impuissant face à l'Allemagne

ALLEMAGNE - PORTUGAL 4-0

Salvador de Bahia (Brésil)

De notre envoyé spécial.

L'Allemagne s'avançait dans ce Mondial sans certitudes. Engluée dans une préparation compliquée par de nombreuses blessures, la Mannshaft ne savait pas trop à quoi s'attendre face aux Portugal de Cristiano Ronaldo. Les Allemands ressortent de l'Arena Fonta Nove nettement plus fringants qu'ils y sont entrés. Ils ont parfaitement tenu leur rang et ont explosé des Portugais (4-0) trop limités et trop nerveux. Ces derniers, au jeu stéréotypé consistant à chercher un Cristiano Ronaldo diminué par des longs ballons n'ont pas fait illusion longtemps. Après une bourde sans conséquences du gardien Patricio, c'est Pereira qui ne trouve rien de mieux que retenir Goetze par le bras dans la surface à un mètre de l'arbitre. Thomas Müller transforme le penalty sans trembler (1-0, 12e). Exceptée une frappe au-dessus de Nanni (26e), les Portugais déjouent. Et le second but, d'une tête d'Hummels à bout portant (2-0, 32e), est parfaitement logique. Dans la chaleur de Salvador de Bahia, il faut savoir garder la tete froide. Pepe, le défenseur central en est incapable. Et il assène un petit coup de tête à Müller pourtant à terre. Le rouge, mille fois mérité, éteint le semblant de chance portugaise de revenir dans le match. Surtout quand Müller, dans les arrêts de jeu de la première période, triple la mise (3-0, 45e+1).

Après la pause, l'Allemagne se contente logiquement de gérer son avantage. Ce qui ne l'a pas empêché, face à un Portugal sonné, de passer de la large défaite à la franche rouste avec un quatrième but de Müller (4-0, 75e), son troisième dans le match. Si L'Allemagne est donc parfaitement lancée, le Portugal peut se poser des questions. Au-delà de sa capacité à se remettre, ou pas, de la soufflante allemande, l'équipe de Paulo Bento se présentera face aux Etats-Unis dimanche à Manaus sans la moitié de sa défense. Outre Pepe suspendu, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant